Monté Médio
Attendre, s'il vous plaît...

L’automne c’est la belle saison pour faire de l’escalade en Haute Savoie. Etant tout le mois d’octobre dans la vallée de Chamonix j’en ai profité pour faire pas mal d’escalade.

Avec Jérome Chambard qui habite dans les environs on s’était promis d’aller grimper ensemble. J’étais bien partant pour faire une grande voie et je lui ai laissé choisir. Il m’a alors proposé d’aller à la Maladière : une grande et très belle paroi qui se trouve dans la vallée de l’Arve entre Cluses et Sallanches…

Jérome a déjà grimpé plusieurs grandes voies ici, dont la classique Indiana Jaune, la difficile Xénon et bien d’autres… Pour moi c’est la première à la Maladière et j’ai adoré : ambiance verdonesque, beau calcaire, super équipement, seul point noir l’ambiance sonore offerte par l’autoroute en fond de la vallée. L’accès au départ des voies se fait en descendant en rappel, ce qui met direct dans l’ambiance, si vous voulez du gaz vous serez servis.

Nous partons grimper l’arche perdue, sur le topo cela donne 8 longueurs en 7a maximum sur 280 mètres. Les longueurs entre le 6b et le 7a sont toutes très belles sauf la dernière. Cette voie a été ouverte du bas il y a tout juste 30 ans par Michel Piola, Daniel Anker, et Romain Vogler. Les trois dernières longueurs (communes à l’Arche de Noé) ont été rééquipées sur de beaux scellements, les autres sont sur plaquettes.

L1 6b+ : peut être pas la plus belle qualité de rocher, un petit peu dur à lire mais néanmoins assez jolie

L2 6b : une jolie traversée sur du beau caillou

L3 6c+ : du relais partir à gauche sur du rocher bien pourri puis un régal

L4 6b+ : une longueur dantesque sur un rocher en crépis à gouttes d’eau, partir en ascendance sur la droite

L5 6b : dans le même style mais un peu moins belle que la précédente et avec un petit pas dur au départ

L6 6c : très jolie longueur, un pas de bloc au départ puis une traversée physique sur une fissure inversée

L7 7a : partir vers la gauche, belle longueur variée mais peu commode avec du gaz

L8 6b : dernière longueur, un petit pas sur bonnes prises puis sortie végétative

Par
Vous souhaitez plus d'informations ?