Monté Médio
Attendre, s'il vous plaît...

La dalle de la Rosière bien connue des grimpeurs annéciens est l'un des petits bijoux cachés du massif des Bornes. Invisible depuis la vallée de Thônes, elle se trouve sous le plateau des Glières. La Rosière se mérite de par sa marche d'approche (une bonne heure depuis le village de Thuy ou du Sapey) mais elle en vaut la peine. Un accès plus rapide est possible depuis le plateau des Glières mais il vous fera faire plus de route...

Le rocher de la Rosière est parfaitement sculpté et ressemble à celui d'Ablon et du Sapey. On y  grimpe des voies en plusieurs longueurs sur 150 mètres de haut. La falaise est exposée Est, on y grimpe à l'ombre l'après midi (idéal en été), le sommet des voies est à 1450 mètres d'altitude. Les voies les plus accessibles tournent autour du 5b/c et les longueurs les plus dures sont dans le 6c/7a...

Escalade la Rosière
Première longueur de Capricorne

Cours d'escalade et grandes voies

Des dizaines de voies sur 150 mètres de calcaire

La Rosière se caractérise par ses belles cannelures en dalle comme dans la voie Capricorne mais comprend aussi des voies plus raides dans le secteur de l'Ecume des jours toute en 5c 6a du sommet de laquelle on aperçoit le lac d'Annecy.

On redescend en rappel dans les voies, mieux vaut avoir deux fois 60 mètres pour s'économiser quelques manips.

l'écume des jours la rosière
L'écume des jours des longueurs en 5c et 6a extraordinaires
Par
Vous souhaitez plus d'informations ?