Avec une bande de copains, on est allé faire le Grand Paradis en ski de randonnée et en split board la semaine dernière …

On a décollé dimanche matin d’Annecy, direction l’Italie par le tunnel du Mont Blanc.

On connait bien le coin avec Mathieu et Thomas pour y avoir trainé l’hiver dernier en camping car – voir l’article – et on s’était promis d’y revenir pour faire le Grand Paradis.

En arrivant à Pont à 1960 mètres d’altitude, on a eu la bonne surprise de trouver de la neige dès le départ. On a pu partir à ski du parking. On est monté jusqu’au refuge Vittorio Emanuele II, il faisaitt bien chaud, on a profité de la terrasse pour se faire un gros casse-croûte à base de Reblochon fondant et de charcuterie…

A la fin du repas, on était tiraillé entre rester là à se dorer la pilule au soleil ou à en profiter pour faire un petite rando en direction du col du Grand Paradis.

Après maintes négociations, toute l’équipe se chauffe pour aller jusqu’au col : 600 mètres de dénivelé pour digérer et se faire une bonne descente dans les pentes à l’ombre du sommet de la Tresenta.

Retour au refuge : une petite bière, préparation des sacs, un bon repas et au lit !

Le lendemain matin, on est parti les derniers du refuge. 1 300 mètres de dénivelé nous attendaient pour atteindre le sommet du Grand Paradis à 4061 mètres. On a pris un petit rythme pour ne pas finir griller à 4000.

Vers midi on atteignait la base du sommet où il y avait foule : on a réussi à trouver un petit coin pour se faire un nouveau pique-nique gargantuesque. Il restait encore quelques mètres à faire pour aller jusqu’au sommet où la Madone voit défiler les alpinistes…

Pour aller jusqu’au sommet il fallait prévoir un peu de temps et sortir la corde pour la traversée finale où l’on n’a pas le droit de tomber !

Il n’y avait plus qu’à redescendre jusqu’à Pont maintenant… La descente était super, on s’est faufilé en profitant de la neige encore poudre quand elle était dans les pentes exposées nord ou transformée par le soleil. Toute la descente était skiante et c’était la régalade !

 

 

Fin d’un beau tour en Italie… On y reviendra ça c’est sur !